Accordéon diatonique ou chromatique ?

Accordéon diatonique ou chromatique ?

27 juin 2020 0 Par Eric S.

La plupart des personnes pensent qu’un accordéon est… un accordéon. Toutefois, il en existe deux sortes : le diatonique et le chromatique. Bien qu’il s’agisse d’un point banal et simple pour un accordéoniste, les néophytes peuvent vite se perdre dans ce jargon bien spécifique. Voici quelques pistes pour vous éclairer et vous aider à choisir votre accordéon si vous souhaitez apprendre à jouer.

Un mécanisme différent

Pour saisir la différence entre un accordéon diatonique et un accordéon chromatique, il faut rappeler comment est construit cet instrument. Pour rester dans le général, un accordéon est composé de trois grands mécanismes qui fonctionnent ensemble : un clavier à droite, un autre à gauche et le soufflet au milieu. Pour produire un son, l’accordéoniste doit appuyer su un bouton situé sur l’un des claviers. Généralement, celui de droite sert à composer des mélodies et celui de gauche est employé pour l’accompagnement (basses ou harmonies). Chaque bouton, une fois actionné, actionne une soupape qui ouvre ou ferme l’arrivée d’air qui fait vibrer les lames. N’hésitez pas à vous rendre sur le site Boite Accordéon pour en savoir plus sur cet instrument à vent et son anatomie.

Toutefois, il ne suffit pas d’appuyer sur les boutons pour jouer. L’accordéoniste doit actionner le soufflet ne même temps. l’air peut alors passer sous les soupapes ouvertes par les boutons enclenchés et les lames vont vibrer et produire le son de l’accordéon. La différence mécanique entre le diatonique et le chromatique se situe au niveau des lames. Sous chaque soupape, on trouve deux lames. L’une vibre lorsque l’air entre dans l’instrument et l’autre vibre lorsque l’air en ressort.

Sur un accordéon chromatique, les lames sont identiques et le son est le même que l’on tire ou que l’on pousse le soufflet. En revanche, avec un accordéon diatonique, le son sera différent car les lames ne sont pas les mêmes. Par conséquent, un accordéon diatonique comporte deux fois plus de notes qu’un accordéon chromatique.

Un physique différent

L’accordéon diatonique est plus petit, c’est pourquoi c’est le plus courant. Il est facilement transportable et c’est souvent celui qu’on retrouve dans les images populaires. Il est généralement associé aux musiques folk et bretonnes et il est également joué lors de festivals de musique traditionnelle. L’accordéon chromatique est, quant à lui, plus imposant et plus lourd, bien qu’il en existe de toutes tailles.

Des répertoires différents

L’accordéon diatonique est plus courant car il est considéré comme plus accessible. Généralement, on pense cela car le répertoire traditionnel est plus adapté aux débutants. Sachez que le répertoire de l’accordéon diatonique dispose d’une communauté active avec des membres qui partagent des tablatures, accessibles aux personnes qui ne connaissent pas le solfège. Le seul inconvénient est le suivant : le principe des deux notes distinctes en tirant et en poussant le soufflet rend certains morceaux plus difficiles à jouer.

En ce qui concerne l’accordéon chromatique, il n’a pas vraiment de répertoire de référence. Il peut très bien s’intégrer dans un orchestre, dans un groupe de jazz, dans un ensemble classique ou une œuvre d’Amérique latine. En outre, on voit de plus en plus d’accordéon dans les morceaux pop. Il est donc plus polyvalent que son cousin puisqu’on peut s’accorder sur le fait que le chromatique a un répertoire aussi large que celui du piano. Enfin, c’est l’instrument star des bals musette !

Comment choisir ?

Dans la majorité des cas, les débutants optent pour un accordéon diatonique. Après avoir acquis un peu d’expérience, il est possible de basculer sur un accordéon chromatique dans le but de s’épanouir davantage. Pour les enfants, il existe bien sur des modèles adaptés à leur taille, qu’il s’agisse d’accordéons diatoniques ou chromatiques. Il faut cependant retenir que passer d’un instrument à l’autre n’est pas si aisé que cela. C’est finalement comme si vous appreniez à jouer de la trompette après avoir pratiqué du saxophone.